Search

La Bouffée d'Oxygène n°2





Alors que l’épidémie de coronavirus 19 bat son plein, que le couvre-feu est obligatoire pour tous à partir de 18 heures, que la température extérieure aurait aussi tendance à nous inciter à rester chez nous, les médias et les réseaux sociaux sont devenus encore plus prédominants dans nos vies !

Sachons mettre les choses en perspective… la radio, la télé, les journaux, les applications de news que ce soit sur le téléphone, la tablette ou l’ordi, nous abreuvent d’informations et de nouvelles en permanence. La question est de savoir quel est l’impact de ce que nous entendons, ce que nous voyons ou lisons ?


Si effectivement cela peut nous emmener vers une réflexion positive qui nous procure un moment de satisfaction, peut-être par la découverte d’une solution qui peut nous aider individuellement ou collectivement à se sentir mieux, alors bravo ! C’est un pas en avant vers le bien-être, l’épanouissement et par ricochet favorise notre bonne santé.


Si, au contraire, ces informations redondantes et répétitives concourent à nous faire voir

la vie en noir, à teinter notre lorgnette de visibilité d’un voile de tristesse, d’une rage

stérile, ou d’un stress permanent, il est temps de reprendre notre pouvoir !


Nous n’avons pas le contrôle de ce qui se passe à l’extérieur de nous mais nous avons

le contrôle de ce qui se passe à l’intérieur de nous. Notre environnement impacte nos

réflexions, notre état d’esprit, nos émotions et notre ressenti en sont la résultante. Si

nous sommes en immersion permanente dans un bain de « bad news* », forcément

nous aurons du mal à nous sentir bien, joyeux, positif et enthousiaste !

Rester informé est une bonne chose mais être en immersion constante est délétère à

notre équilibre et notre joie de vivre. À nous de définir où placer notre curseur; nos

émotions et notre ressenti seront notre meilleur guide.


La nourriture saine que nous absorbons plusieurs fois par jour facilite le bon fonctionnement de nos organes, favorise notre énergie productive, notre dynamisme et notre bonne santé. De même nous savons, grâce à de nombreuses études scientifiques, que certaines nourritures sont au contraire défavorables au bon fonctionnement de nos systèmes. Il ne nous viendrait pas à l’esprit (en tant qu’adulte) de manger uniquement des bonbons ou du saucisson toute la journée !


Les mots que nous employons ou que nous entendons, les phrases que nous

ressassons, sont aussi une sorte de nourriture qui entraîne des conséquences: ceux

sont des émotions, un ressenti. C’est pourquoi parler des solutions que nous

envisageons, élaborer sur ce que nous souhaitons vivre, sur ce que nous aimerions

réaliser, sera vecteur d’une humeur au beau fixe !

Au contraire, parler de sujets qui nous stressent, ou penser à ce que nous ne voulons

pas, est dommageable à notre bien-être et notre épanouissement; apprenons à contrôler

nos pensées!


En 2021, à l’association Clairs Horizons, nous travaillons sur l’élaboration d’une

application pour Smartphone qui entre autres vous aidera à cela. Vous en saurez plus

dans les semaines à venir.

En attendant, un grand MERCI aux personnels hospitaliers qui ne baissent pas les bras


*« bad news » : mauvaises nouvelles

5 views0 comments

Recent Posts

See All