Search

La Bouffée d'Oxygène n°6





Confinés ? … Positivons !


Sous couvre-feu, ancien confinés, re-confinés, prêt à être confinés… tous unis pour positiver la situation !


Comment positiver le confinement, le couvre-feu et la privation de liberté… temporaire ?

Tout comme nous avons le choix des aliments que nous ingérons, nous avons le choix des pensées que nous faisons tourner en boucle dans notre mental. Nous avons aussi le choix de la perspective avec laquelle nous voulons vivre cette période.

Oui, la situation est différente de ce que nous avons connu ; oui, il a fallu nous adapter et passer par des périodes de stress et en même temps, en y regardant de près, il en ressort quelques points positifs.


En faisant un focus régulier sur les points positifs de la situation dans notre vie personnelle, nous orientons nos pensées favorablement vers la sérénité et la satisfaction. Ainsi, nous agissons pour notre équilibre physique et psychique.


Lors de notre dernière réunion en équipe nous avons chacun fait un point sur l’aspect positif de la situation actuelle dans notre vie, sur ce que nous avons changé, ce que nous avons découvert, ce que nous avons appris ; voici un compte rendu de notre débriefing … incluant aussi le feedback de nos amis proches:


- J’ai pu m’installer à la campagne, j’en avais toujours rêvé.

- Je passe plus de temps avec mes enfants.

- Je gagne plus d’argent tout en travaillant moins.

- J’ai découvert de nouveaux chemins de randonnées.

- J’ai appris les techniques du golf par internet.

- J’ai moins dépensé et j’ai pu faire des économies pour après.

- J’ai vu plus de films en un an que pendant toute ma vie! (avec l’abonnement en ligne).

- J’ai profité de l’isolement pour me renforcer mentalement.

- Je me suis mise à danser dans mon salon avec les enfants.

- Je me suis perfectionnée en pas de Tango, grâce à YouTube (en mode solo ou à 2).

- J’ai découvert que je pouvais me déstresser avec des applications de jeux comme freecell, solitaire, jardin des mots, scrabble …

- J’ai expérimenté avec de nouvelles recettes de cuisine, toute la famille a appréciée !

- Je ne suis plus obligé d’aller à des diners avec des gens qui m’ennuient.

- Je prends plus soin de moi... j’ai plus de temps.

- J’ai fait le tri dans ma garde-robe.

- J’ai lu beaucoup de livres.

- J’ai réparé et fait du bricolage ce que je n’avais plus le temps de faire depuis 10 ans.

- J’ai plus de temps, je ne cours plus après le temps, je fais les choses dans le calme.

- J’apprécie de passer plus de temps avec mon conjoint.


Et vous, dans quelle domaine la situation actuelle a modifié votre vie positivement ?

Qu’appréciez-vous plus maintenant en comparaison avec la période pré-covid ?


Pourquoi est-ce important de positiver ?


Vous ne pouvez pas avoir des pensées positives et négatives en même temps ; pour se sentir mieux et faire basculer la balance du côté « bien-être », plutôt que « mal être », il suffit de passer plus de temps, ou d’avoir des émotions plus intenses quant à ce qui fonctionne mieux.


Face à un problème, privilégions le temps passé sur la meilleure résolution, celle qui nous conforte, même si celle-ci est imaginaire. Les bienfaits sont identiques, la neuroscience nous l’a prouvé !


Que se passe-t-il lorsque que nous ruminons nos pensées « négatives » ? Ces pensées et les émotions qui y sont associées tournent en boucle comme le hamster dans sa roue, et nous renforçons ce réseau neuronal… la résultante est un état de stress. Par conséquence, le centre de la réflexion ou le cerveau préfrontal est comme brouillé, ceci nous empêche d’accéder à notre discernement et de trouver une solution basée sur la réflexion.


Bien-sûr, nous sommes tous passés par là ! Mais rappelons-nous que nous avons le choix d’en sortir.


• Comment positiver ?


1) faire le choix de positiver,

2) apprécier les points positifs, faire une liste,

3) passer plus de temps, d’énergie et de pensées, sur ce qui est constructif et qui fonctionne et sur la meilleure solution que vous souhaiteriez pour une situation qui vous perturbe,

4) passer plus de temps sur ce qui vous fait rêver plutôt que sur ce qui vous attriste,


En nous concentrant sur les aspects positifs, nous ouvrons une porte et nous nous engageons sur le chemin de la solution en donnant toute sa place à l’espoir.


Dans l’optimisme, il y a de la magie, dans le pessimisme il n’y a rien !


Association Clairs Horizons, www.clairsHorizons.com , pour nous contacter : clairshorizons@gmail.com


1 view0 comments

Recent Posts

See All