Search

La Bouffée d'Oxygène n°9




Que l’arbre ne cache pas la forêt !

En France le cancer est la première cause de décès chez l’homme et la deuxième chez la femme. Tous les ans presque 400 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués et environ 160 000 décès sont enregistrés. Selon la Fondation ARC 3, 8 millions de personnes vivent avec un diagnostic de cancer en France. Sur le plan mondial on évalue à 18,1 millions le nombre de nouveaux cas et 9,6 millions le nombre de décès par cancer par an.

La prévention et la lutte contre les facteurs de risque permettent de réduire l’incidence contre certains cancers. Par exemple, la vaccination et la pratique régulière du frottis cervico-vaginal a fortement réduit l’incidence des cancers du col de l’utérus, le traitement de l’infection à Helicobacter pylori et la réduction de la consommation de sel entraine une baisse des incidences du cancer (sauf chez les obèses chez qui l’on enregistre une augmentation de l’incidence).

En France le Réseau Nacre estime que 20 % des cancers chez les femmes et 16 % des cancers chez les hommes pourraient être évités en adoptant les recommandations nutritionnelles. En 2018, l’American Cancer Society annonçait que 40% des incidences et 45% des décès étaient liés à des facteurs de risques modifiables et évitables. Ces risques sont attribués au tabac, à l’excès de poids et/ou d’alcool, à la mauvaise alimentation, à l’alimentation pauvre en fibres végétales, au manque d’activité physique, à l’exposition aux rayons ultra-violet.

Les solutions pour réduire le risque de cancer : 1. Arrêter le tabac 2. Opter pour une alimentation faite maison, basée sur un équilibre :  ¾ aliment végétal (fruits, légumes, légumineuses, graines, fruits à coques…)  ¼ aliment d’origine animal (viandes blanches, rouges, poissons, produits laitiers) 3. Réduire la consommation d’alcool 4. Pratiquer une activité physique quotidiennement 5. Utiliser une crème de protection solaire et/ou des vêtements qui protègent des UV.


Par ailleurs, dans une étude scientifique, l’indice de masse corporel élevé est aussi reconnu comme un facteur de risque majeur* de décès dans les cas d’infection au covid 19.

Dans l’urgence cependant, les meilleures solutions de prévention restent toujours :

1. La pratique des gestes barrières (se laver les mains, port du masque, distanciation) 2. La vaccination

En conclusion, pensons davantage à prendre soin de nous ! Que ce soit pour le covid ou le cancer, l’attention que nous portons à notre hygiène de vie a un impact positif… et cerise sur le gâteau en prenant soin de soi nous boostons notre estime et notre confiance en nous !

Comme dirait Candide : « Cultivons notre jardin »

Association Clairs Horizons, www.clairsHorizons.com, pour nous contacter : clairshorizons@gmail.com

*Etude Espen Jimenez, Tonny Petersen… publiée le 5 février 2021

0 views0 comments

Recent Posts

See All